Un B’izou improvisé

– « Viens, je t’emmène au théâtre! »

– « Oh, chic, on va voir quoi ? »

– « Un voyage. C’est tout ce que je sais. C’est tout ce que nous savons, en fait. Car, même les acteurs ne sont pas au courant du thème…  »

J’adore les spectacles d’improvisation. A l’IHECS déjà, je mourais de rire pendant les matches de la ligue d’Impro. Au détour d’un event Facebook, je me retrouve nez-à-nez avec cette affiche plutôt insolite.

Voyage théâtre B'Izou Anderlecht
« Voyage » au café-théâtre B’izou, Anderlecht

Moi ça me donne envie de faire mes valises et partir vers l’inconnu, le temps d’une soirée. Direction le métro, arrêt Bizet !

Nous voici au 13 de la rue de la Promenade, à Anderlecht. Pendant des années, je suis passé par ici, et je n’avais jamais remarqué cette salle de spectacle. L’enseigne rouge est plutôt discrète. Le mur du long couloir relate les différentes activités présentes et passées, témoin d’une richesse culturelle impressionnante.

La porte vitrée laisse entrevoir une pièce immense, avec quelques tables rondes ici et là. Face à la scène, une petite centaine de chaises sont installées en gradins, en vue de la prochaine représentation.

Le décors est planté. Le voyage a déjà commencé.

Café théâtre B'izou Anderlecht
Café théâtre B’izou Anderlecht

Le choix musical

Après la brève présentation des lieux par Patrick Spadrille, le public a le choix entre 3 types de musique différents. La troupe devra improviser sur ce thème. Une dizaine de mains levées pour le son des Fugees, c’est parti pour 1h15 d’improvisation totale.

Troupe Nord Théâtre B'izou Anderlecht
Troupe Nord Théâtre B’izou Anderlecht

De la qualité en quantité

Les 6 acteurs s’assoient tous sur le côté. Quelques secondes passent puis une des trois femmes se lève et ouvre le bal. S’en suit toute une histoire improvisée, où les vérités de la vie quotidienne tranchent avec des actions surprenantes et psychédéliques. Les personnages s’embrassent, se versent de l’huile bouillante (imagée, bien entendu), se piquent de fou-rires maladroits. Tout y passe dans cet imbroglio scénique que personne n’imaginait encore 20 minutes avant.

Chaque comédien se mue dans un, voire deux rôles différents, pour les besoins de la scène. Les rattrapages sont parfois grossiers, mais le scénario tient la route. Et c’est bien là le principal pour le public.

Psychédélique Troupe Nord théâtre B'izou Anderlecht
La psychédélique Troupe Nord au théâtre B’izou Anderlecht

Applaudissements nourris

La performance vient de s’achever, on éclate encore de rire en repensant à certaines scènes. On en redemanderait. Mais cette expérience unique doit se terminer. On sèche nos larmes (de joies), on applaudit encore plus fort. On apprécie une dernière fois le bon-vivre de cette salle et c’est avec un sourire jusqu’aux oreilles qu’on quitte cet endroit magique, des scènes pleins la tête, et des envies de revenir, très vite.

Chapeau bas aux artistes de ce soir: leurs soifs d’humour et leurs paroles justes ont reconstruits des mythes, réécrits des légendes et brisés des tabous. Parce que c’est bon de pouvoir rire. Surtout de tout.

Merci aux Ateliers du Théâtre improvisé et en particulier à la troupe Nord!

 

Laisser un commentaire