Le Roi est mort, Vive le Roi. Version thaïlandaise.

Affiche du Roi Bangkok

Le 13 octobre 2016, le Roi Bhumibol Adulyajed meurt. Sa dernière sortie officielle datait de 2014 et les Thaïlandais étaient doucement préparés à cette terrible nouvelle. Néanmoins, le choc fut important dans le pays, où des centaines de milliers de personnes ont rejoint la capitale Bangkok pour rendre un dernier hommage à leur Père.

La dynastie continue avec Rama X, le fils du Roi, qui est monté sur le trône avant Noël. A 64 ans, Maha Vajiralongkorn Bodindradebayavarangkun est le monarque thaïlandais le plus âgé à diriger le pays.

Avec 70 ans (4 mois et 4 jours) de pouvoir, le 9e Roi de la dynastie Chakri (Rama IX) était donc le souverain vivant au règne le plus long au monde. Il laisse la 1ère place à Elisabeth II d’Angleterre, 65 ans sur le trône le 6 février prochain.

La vie en noir.

Les autorités ont immédiatement décrété un an de deuil national. Un an.

Mais aussi et surtout, des recommandations, parfois fort contraignantes pour les locaux (et un peu pour les touristes aussi):

  • La gratuité de certains transports publics (train, bus) pour se rendre jusqu’au Palais royal de Bangkok, surtout pour les provinciaux;
  • La gratuité des musées et lieux archéologiques – nickel pour les touristes;
  • La mise en noir et blanc de toutes les retransmissions TV sur toutes les chaînes, publiques ou non – très déprimant… ;
  • La diffusion en boucle de toutes les émissions possibles et imaginables à propos du Roi: le Roi en visite à l’hôpital des enfants, le Roi dans la jungle avec les Karen, le Roi applaudissant lors de la célèbre course de bateau sur le Mékong, le Roi, le Roi, le Roi…;
  • L’absence de couleur sur l’ensemble des sites internet diffusés en Thaïlande – no kidding;
  • Le souhait d’une tenue vestimentaire sobre, en noir de préférence, ou du moins, pas trop colorée ou folklorique, et accompagnée d’un bandeau noir;
  • La fermeture des bars et dancing – ou du moins, une sérieuse diminution du volume sonore en soirée – moins chouette, mais c’est normal après tout;
  • L’interdiction de ventes d’alcool, dans les 7/Eleven par exemple, entre 11h et 16h – totalement pas respecté;
  • La diffusion géante de l’image du Roi, depuis sa naissance jusqu’à son couronnement, partout dans les villes, à la place des pancartes publicitaires;
  • Pas obligatoire, mais si on n’arrive pas à se rendre à Bangkok, il y a de toutes façons un registre de condoléances près de chez vous, que ce soit à la gare des bus ou dans le temple voisin;

Et encore pleins d’éléments plus subtils qu’il est très difficile à décrypter quand on ne sait pas lire la langue, comme moi.

Deuil en Thaïlande, comment s'habiller?
Deuil en Thaïlande, comment s’habiller?
Hommage au Roi et registre de condoléances, gare des bus
Hommage au Roi et registre de condoléances, gare des bus

Laisser un commentaire