2011-2012-… tu fêtes ou pas? en tout cas, fais au moins ceci!

2012

2012Quoi, tu fêtes pas la Saint-Sylvestre, toi? C’est pas une fête, c’est juste une occasion supplémentaire de se bourrer la gueule entre amis et d’aller rendre visite à ses (grands-)parents le lendemain, pour assister à la Xème représentation de Casse-Noisette, la gueule de bois en prime…

Si tu ne fêtes pas, tu vas rester chez toi un samedi soir? qu’on soit le 31/12 ou pas, c’est samedi soir bordeyl ! Faut se remuer le popotin quoi.

Si tu es dans le mood « j’ai pas d’amis », ouvre tes events Facebook et constate (juste constater!) le nombre d’events où l’ami du pote du voisin de ton ancien kot t’invite à la MEGA PAAAARTY OF ZE YEAR. Où la réouverture exceptionnelle du bar du pêcheur en bord de Semois. A les lire, ils t’y attendent tous! TOUS. Et uniquement le 31/12 au soir. Tu les connais peut-être pas, mais t’as pas le choix, tu dois y être! Sinon, t’as raté ta life quoi. Mais le don d’ubiquité c’est pas pour demain non plus (enfin, si, peut-être en 2012..).

Donc, tu pleurs dans ton coin. T’as pas d’idées. Tu fais de ton rebelle. Tu veux pas fêter. Pas faire comme tout le monde. Mais tu t’emm** grave. Ben oui, voir tout le monde se préparer, s’aguicher comme pour aller danser un samedi soir. Oh wait?! ben oui, c’est samedi soir quoi.

Donc, tu réponds « Non » à certains events, et « Peut-être » à d’autres (honnêtement, c’est quoi qui te fais hésiter?). Mais pas un seul « Oui ». Nada. Rien. (trop engageant, j’imagine).

Un doute s’installe.

Dernière semaine avant le passage à l’an neuf. A part les nouvelles taxes, tu te demandes encore ce qu’il y aura de si « nouveau » à partir du 1er janvier, mais soit. 7 jours pour stresser. Vraiment stresser. Ne pas savoir ce que tu feras samedi soir. (Les jambes tremblent. La sueur coule du front.) Non, faut pas déconner.

Il FAUT déconner.

D’abord tâter le pouls du public. Hop, un statut Facebook/Twitter pour connaitre les tendances de chacun – c’est vrai, finalement, les copains qui y répondent, y a rien de plus vrai et sincère. (n’est-ce pas les zamis?)

Premier constat; beaucoup de monde hésite, ne sait pas, prévoit bien quelque chose, mais pas sûr si…, etc… (ca ne t’aidera pas des masses dans ton choix). Une soirée slave dans les hauteurs moscovites liégeoises? mmh, tentant.

Deuxième constat; comme souvent sur un wall FB, ça part en vrille 🙂 Quoi? un confcall Skype dès 23.30 samedi? « Je suis partant » – « Moi aussi » – « I’m in!! »… -__- Non, tu ne rêves pas, ça marche. C’est pour déconné, certes. Mais il faudra brancher la webcam samedi soir. 12 geeks derrières leurs écrans respectifs entrain de siffler une bouteille de bulles. (Puis, tu compares les bouteilles évidemment).

Troisième constat: Seul avec ta webcam, un samedi soir, alors que ton voisin mettra la musique à donf’? Impensable… Toi aussi, tu feras péter les basses! Tu envoies un mail à tous tes potes, t’en parles autour de toi. Bref, tu te fais l’organisateur de ta propre soirée Saint Sylvestre quoi.

Quoi? quoi?

Quoi, tu fêtes pas la Saint-Sylvestre, toi? C’est pas une fête, c’est juste une occasion supplémentaire de se bourrer la gueule entre amis et d’aller rendre visite à ses (grands-)parents le lendemain, pour assister à la Xème représentation de Casse-Noisette, la gueule de bois en prime…

Ben non. Cette année, on annonce un 31 décembre particulièrement doux. Vous allez peut-être entamer 2012 tout seul à la maison, devant votre webcam, entre amis au restaurant, en boite, ou en champagne sur la Grand-Place. Vous serez soit au chaud, soit entouré d’amis.

Ben non. Ce ne sera pas le cas de tout le monde.

Changement de décors

Il y a deux ans, Sad et moi avons participé à une distribution de plats au centre communal de Woluwé-Saint-Lambert. On aurait aimé remettre cela cette année, mais nous nous y sommes pris trop tard, et les listes de bénévoles étaient déjà complètes.

En Belgique, 50.000 personnes vivent sans domicile fixe.

Pour marquer une solidarité qui ne s’affiche pas nécessairement tous les jours sur un wall facebook, je vous propose donc de simplement lever TOUS votre 1er verre virtuel de 2012 à toutes ces personnes qui n’ont rien. Ni un toit, ni un proche. Et de leur souhaiter, ne fut-ce qu’en ligne, une meilleure santé en 2012.

Comment faire?

Au delà des pensées, les gestes… L’initiative de Mélanie Chamaah « Le Web a du Coeur » me touche particulièrement, et aux cotés de plusieurs noms bien connus du paysage web belge, je vais également participer à cette récolte de fonds, destinées aux Restos du Cœur.

Soulignons aussi l’éternel « succès » de l’action « boites à chaussures », un peu partout dans le pays.

Que 2012 puisse apporter la santé et le réconfort dont on a tous besoin. Bonne année à vous.

Laisser un commentaire