Google contre-attaque: LaLibre.be, Sudpresse.be, LeSoir.be, la DH retirés du moteur de recherche!

Copiepresse vs Google

Copiepresse vs GoogleC’est fou… la force de Google aujourd’hui est telle que, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les sites de La Libre Belgique, Sud Presse, Le Soir, la Dernière Heure, l’Echo, et tous leurs sites satellites (Belgium iPhone, par exemple), ont été purement et simplement retirés des résultats de recherche.

Voici donc la suite de la longue saga juridico-médiatique de Google vs Copiepresse,  représentant les principaux éditeurs de presse quotidienne  francophone et germanophone belge.

Google a donc perdu en début d’année, et en mai dernier, Google avait à nouveau perdu en appel. Ils devaient enlever tous les articles et photos provenant des sites d’édition.

Le Soir parle de boycot.
[UPDATE 16:27] L’Echo parle de sanction
[UPDATE 16:34] La Libre parle de sanction aussi et met tout en œuvre pour que l’info puisse continuer à être diffusées sur les différents canaux.
[UPDATE 17:09] La Libre change son titre, et dit simplement qu’elle n’est plus référencée sur Google. Par contre, l’ironie du sort veut qu’elle propose un autre canal pour s’informer… > Google+ !

Copiepresse n’a pas encore mis son site à jour à l’heure où j’écris ces lignes, mais il y aura de quoi updater leur page sur Google à mon avis.

Notons que les groupes Rossel et IPM ont toujours leur site référencé dans le moteur de recherche américain.

J’ai lu l’info via @amaury.

[UPDATE 17:13] les internautes s’y mettent à cœur-joie… voici une exclu de @onpurpose sur la Une du Soir, demain matin!

La Une du Soir après l'exclusion des résultats sur Google.

3 comments

  1. @Mateusz pourquoi « malheureusement » …

    Imaginons que je t’offre 2, 3, 4, 5, 6 … 10 services gratuitement qui t’amènent des visiteurs qui font tourner la planche à billets des annonceurs sur tes sites sans que je ne te demande rien pour cela. Même 30% de visiteurs « gratuit », c’est 30% de ton chiffre d’affaire publicitaire.

    Et toi tu viens rouspéter pour 1 service où tu estimes que je devrais te payer pour l’application de concepts transposés d’une autre époque.

    Tu me fais un procès … tu le gagnes: tant mieux pour toi.

    Ben moi, je te dis : restons bons amis, mais gardons nos moutons chacun dans nos prairies.

    Au final ce sont les utilisateurs qui vont y perdre (quoi que :: le copié-collé de l’agence Belga sera toujours accessible au plus gd nombre).

    Et ce sont les concurrents qui n’ont pas porté plainte qui récolteront qq milliers de nouveaux visiteurs.

    Pour info, je pense que pour un usage de Google+, ces médias devront passer par la case « business » et donc certainement s’acquitter d’un abonnement. Il n’y a pas de petits profits.

    On peut critiquer ce qu’on veut sur les méthodes utilisées par Google … mais il faut aussi arrêter la connerie de gens qui se croient tout puissant parceque leur nombril est centré sur une rotative de presse à papier. Luddites Luddites …

Laisser un commentaire