La Cour suprême hongroise accepte une pub anti-Roms

« Mik dolgozunk, ezzek csak lopnak » – Alors que nous travaillons, eux ne font que voler.

Cette citation est tirée de la publicité du parti extrémiste  « Jobbik », en campagne pour les élections municipales du 3 octobre prochain en Hongrie.

Une discrimination claire et nette des tsiganes, considérés comme voleurs et responsables de tous les maux sécuritaires du pays. Un discours dangereux, mais malheureusement simple et efficace. Il ne manquera pas de séduire une population magyare en recherche de stabilité depuis plus d’une décennie.

La presse a voulu réagir.

Une demande expresse des médias hongrois avait été faite au plus haut tribunal du pays pour retirer ce spot de 30″, mais la Cour suprême a rendu son arrêt jeudi dernier. Elle estime que tous les partis en campagne pour les élections ont le droit de diffuser leur publicité. Les télévisions et radios d’Etat doivent donc également accorder un traitement équitable au mouvement d’extrême-droite Jobbik.  Ce parti représente la deuxième force d’opposition dans le pays suite aux dernières élections qui ont vu le retour victorieux de Viktor Orbán.

Laisser un commentaire