la rentrée pour tous? pour nous aussi!

Après deux petites semaines de diète, me revoilà, en forme (ou presque), et prêt à attaquer une rentrée qui s’annonce bien chargée… c’est fou le contraste entre le calme du 31 août et le rush du 1er septembre cette année.

Après le BSF que j’ai tenté de suivre entre les gouttes (j’ai laissé les trombes d’eau se charger de Renan Luce), j’ai entre-temps acquis définitivement une maison (ça arrive, oui…), et je recherche depuis lors ZE entrepreneur qui voudra bien crier sur les corps de métier à ma place 😉

C’est donc signé!

Affaire pas tout à fait cuite encore, car il faut savoir que le bon entrepreneur général est une denrée rare. Nous continuons donc. A sonder, interroger, zieuter tout ce qui bouge et qui ressemble, de près ou de très près, à un homme de métier (et surtout de confiance!).
Je ne vous fais pas de dessins, vous l’aurez compris, tout le monde me dit que ce sont à la fois les pires et les meilleurs moments dans une vie de couple… vas-y que je t’abatte un mur, que je t’arrache cette véranda pourrie… Sans oublier les mots doux qui seront légions, c’est évident.

Le tout est de gérer. A son aise, mais pas trop.

  1. Objectif avoué: pouvoir accueillir la famille pour Noël.
  2. Envie forte du moment: s’y installer au plus vite. Au plus tôt, au mieux.
  3. Réalité du moment: on pensera aux 2 premiers points dès qu’on aura une électricité digne de ce nom.

Pour vous donner une bonne idée, je pourrais actuellement m’amuser à créer des arcs électriques en direct devant tous mes invités, en un tour de main, avec, cerise sur le gâteau, l’option « je crame la maison à moindre frais ». C’est que les lambris en plastique et simili-bois, ça peut vite prendre…

C’est donc aussi notre rentrée, à ma chérie et moi, et on ne la fera pas comme tout le monde. Entre arrachage de tapis sur fond de Demis Roussos et destruction de murs (on choisira Metallica pour ça) . Que du bonheur donc!

Laisser un commentaire