Victoire incontestée de la droite hongroise

Ce n’était qu’une simple formalité, selon certains observateurs. Mais voilà, des élections qui se jouent sur deux tours peuvent toujours réserver des surprises… Non, il n’y en a pas eu. La droite l’a emportée en Hongrie, et haut la main.

Le Fidesz réussit ce pari fou de contrôler deux tiers du nouveau parlement hongrois. Les réformes constitutionnelles vont être légion, suite à 8 années de socialisme peu brillantes. Notons que Jobbik, le parti d’extrême droite est bel et bien présent dans l’hémicycle…

Viktor Orbán l’avoue pourtant; le travail qui lui est désormais confié risque d’être compliqué et semé d’embuches. Il est apparu serein dimanche soir, après sa victoire écrasante, mais il n’a pas montré la joie d’un grand vainqueur, car il est conscient des problèmes majeurs que traverse la Hongrie aujourd’hui.

Je parlais ici-même d’un électrochoc nécessaire, il y a deux ans déjà.

Cette majorité des 2/3 est historique et va permettre de dégager de nombreux projets ruinés (ou stoppés net) par l’ancien gouvernement à tendance socialiste. Par ailleurs, un cycle de conférences contre la pauvreté a été initié en Hongrie également, dans le cadre de 2010, année européenne de lutte contre la pauvreté.

Espérons que les 8 années dans l’opposition que le Fidesz a connu, poussera ces nouveaux dirigeants à innover, restaurer ce qui est encore possible et calmer une inflation qui mine littéralement l’esprit du citoyen hongrois. Trop de promesses non tenues, trop de scandales à répétition (que ce soit du parti socialiste ou de tous les autres d’ailleurs), trop de chômage aussi… bref, un discours qui pourrait s’appliquer à pas mal de pays en Europe.

La Hongrie possède sa plus belle carte à jouer pour en sortir la tête haute. La plus difficile aussi.

Autre élection, autre pays…

Juste avant les bourdes de TF1 et NOS que je relatais ce matin à propos de la Belgique, l’agence AFP avait mis pas mal de journaux en ligne dans l’embarras (dont TV5, voir ci-après), en parlant des présidentielles hongroises… et la victoire possible de Heinz Fischer à Vienne! L’empire austro-hongrois n’a jamais été aussi proche 😉

Gros #fail de #TV5 : l'autrichien Heinz Fischer favori a la présidentielle en Hongrie!

Liens utiles et quelques heures de bonnes lectures…:

Laisser un commentaire