Campus Party – 2d night

L’ouverture officielle du Campus Party Europe 2010 de Madrid a été prononcé par la Ministre espagnole de la Science et de l’Innovation, Cristina Garmendia Mendizábal. Un discours où on a eu droit à l’intervention (en différé depuis la station ISS) d’un astronaute expliquant le web n’a pas de limites, et qu’un jour il y en aura sur la Lune, voire sur Mars ! Impressionant.

 

Cristina Garmendia
Cristina Garmendia

Après avoir remercié tous les autres sponsors, dont Telefonica qui nous fournit une vitesse de (télé)chargement complètement dingue, les activités pouvaient démarrer.

On a d’abord été dire bonjour à iCub, ce gentil petit robot intelligent, doté d’une intelligence artificielle permettant d’interagir avec une personne. Mignon non?

 

iCub le robot
iCub le robot

Côté organisation, le Campus Party est doté de 3 podiums, disposés dans une seule longue salle, équipée de sofa (avec RJ45 🙂 ), de tables avec multiprises aussi, et pouf, disponibles un peu partout et super confortables. Et surtout un WiFi ouvert et gratuit. Le pied.

 

les différentes salles: rose, bleue et verte.
les différentes salles: rose, bleue et verte.

La salle bleue parle d’Innovation, la verte de Science et la rose de Créativité Digitale

Ensuite, on a écouté Ramón parler de la tendance des blogs en Europe, concentré, il invitait Ben Hammersley, journaliste britannique spécialisé dans les nouvelles technologies.

 

Ramón Suarez & Ben Hammersley
Ramón Suarez & Ben Hammersley

Je n’ai pas accompagné mes amis de Anothertweetonthewall.com pour leur interview à propos de la version pro de leur outil: Tweetwall Pro, mais leur wall est visible à peu près partout, well done guys!

 

@gplouf et @zorrobiwan pour leur interview
@gplouf et @zorrobiwan pour leur interview

[promo]Voici leur outil, véritable petit bijou pour toutes les conférences qui désirent afficher ses tweets en direct…

 

Tweetwallpro.com
Tweetwallpro.com

[/promo]

Je vous raconterai les autres stands permanents dans un prochain post, histoire de pas la faire trop longue non plus.

Et pour ceux qui se sont inquiétés pour nous hier soir, rassurez-vous tout de suite; on a suivi Ramon le messie jusque dans les plus petites discothèques obscures de la ville – nom de code: #madbynight, ce qui nous vaut quelques perles et une nuit (trop) courte :). Photos et vidéo… Oui, on remet ça ce soir, d’après certaines sources sûres…

Toutes mes photos du Campus Party sont disponibles, jour après jour, en cliquant ici.

Laisser un commentaire