La Nuit des Déprivores

(Oui, le nom est volontairement changé.) Hier soir, la salle Henry Le Bœuf des Bozar (Bruxelles) accueillait la Nuit des Publivores, le rendez-vous incontournable (?) des fanas de la pub.

L’idée originale de Jean-Marie Boursicot et son équipe, est de mettre en avant des publicités du monde entier, qui ne sont (quasi) jamais diffusées chez nous, et qui ont souvent une teinte particulière (humoristique, poignante, dramatique, sexuellement explicite, voire inacceptable).

Je me réjouissais d’y aller, car je souhaitais faire découvrir cette ambiance particulière à mes amis également. J’avais en tête l’excellent souvenir des éditions précédentes, au Cirque Royal. Le décors n’est pas tout à fait le même au Bozar, mais a priori, cela ne me posait pas de problèmes.

Sponsorisé cette année par une marque à bulle qui rend fou, on nous avait promis de l’ambiance et une grosse fête délirante où tout le monde pourrait se lâcher. Mouais. Au risque de paraitre trop critique, c’était surfait. Et je n’ai rien vu de tout ça (et pourtant, ça a du exister avant…). Je me lâche (et tant pis si ca plait pas).

Reprenons leur programme:

Le spectacle : 4 x 1h30 de spots publicitaires du monde entier, en V.O. Plus de 400 films issus de plus de 70 pays.

  • 4x 1h30 de pub, OK. C’était sans compter les présentateurs qui étaient censés mettre un peu d’ambiance. Il n’en a rien été. David Antoine, accompagnée d’une inconnue qu’on oubliera vite, était à côté de la plaque. Affublé de son écharpe habituelle, la vedette de PlugRTL avait pourtant bien entamé les festivités. Mais après 10 minutes de palabres inutiles (on n’attendait qu’une seule chose, les puuuubs!), il a encore invité deux pigeons personnes du public pour jouer ce bête jeu qui aurait du enflammer les passions dans la salle. Vas-y Michou*! Vas-y Ginette*! rhaaa lequel des deux gagnera le fantastique prix? -déprimant.
  • Côté pub (c’est pour ca qu’on était là hein), on a pu noter une présentation en masse des annonces du Quatar, des Emirats, de Tchéquie et Pologne, et de la Chine – avec ses superbes spots pour les J.O. de Pékin par exemple. Des pubs de la Belgique à papa sont ressorties des caisses, et quelques perles nous font quand même bien rire. Les pubs des oeufs suicidaires de Goo (Cadbury) sont mes favorites !! (à regarder dans l’ordre !> ici, ici, ici et enfin ) > UPDATE 16/05/2010: les liens Goo sont morts – cliquez ici pour avoir un aperçu de ces oeufs complètement loufoques (merci @yelyam !)
  • Mais où est passé mon Boursin et ma 4L ? on ne contentera jamais tout le monde, je sais…
  • Côté déprime, on a été servi… maltraitance des enfants, viols, maladie, famine, etc… tout y est passé. Ce sont des sujets qui me touchent, évidemment. Et c’est important d’en parler. Mais j’ai arrêté de compter le nombre de spots diffusés sur ces thèmes. Le résultat était radical : ambiance plombée dans la salle, l’humeur des 30 premières minutes, envolées, et plus du tout envie de fêter quoi que ce soit après ça… -déprimant aussi.

Animation : Des surprises, encore des surprises, toujours des surprises. Et des grosses même !

  • Niveau animation, non. Aucune surprise. Normal, ce n’est pas ce qu’on appelle de l’animation. Une intervention toutes les 2h, pour ne rien dire. Un jeu débile (pour débiles?) et surtout, aucune petite touche d’humour sur les pubs qui vont suivre… Rien, nada. On se sentait fort seul par moment. (re) -déprimant.

Les cadeaux : Le plein de bulles délirantes, des gadgets…

  • Un sifflet, des colliers Plug clignotants (moches), des ballons gonflables? Y avait aut’ chose? Je suppose que les grosses surprises, c’était les fantastiques prix offerts aux vainqueurs sur scène… soit, l’intégrale de Friends youpie -__-), et une autre collection complète de film d’horreur (houhhouhh!) dont Vendredi 13, par exemple. Hum. Ca ressemblait aux piles d’invendus de chez Free Record Shop :/ …  gros #fail quand même !
  • Une bouteille de Perrier congelée dans un socle de glace était ensuite libérée par les présentateurs du soir, qui tentent d’en boire… et hop, petite phrase qui s’échappe : « ouch… ca pue la dedans! ». Pas top pour le sponsor principal :/

L’ambiance : Débridée. Tous les déguisements sont admis.

  • A part quelques T-Shirt moulants, ce n’était pas l’éclate vestimentaire tant et tant annoncée ! Peut-être le lieu ne s’y prête pas (Bozar, trop chic ?) Moi je préfère le costume de Wonderman 🙂 (impossible de trouver la vidéo…)


(Pour ceux qui ne connaissent pas, voici le genre de séquences proposées à la Nuit)

En gros, avec ou sans animation, la soirée aurait été la même. Fade, un peu comme un match de foot des Diables face aux îles Féroés. On y va parce qu’on aime ça, on s’attend à quelques coups de théâtre (pas trop non plus…), puis, après quelques minutes, on constate, on déprime, on va boire sa bière à € 2, 50, on se force à rester, on relance un peu, puis… on rentre à la maison. Sans plus.
-déprimant.

Et vous? ca vous a plu cette Nuit ?

* ce sont des noms d’emprunts évidemment 🙂

10 comments

  1. Haha! La bonne blague avec cette promo qui vantait l’ambiance de fou et ses cadeaux à gogo… Dommage en tout cas pour l’ambiance et l’animation 🙁

    C’est le choix de la programmation qui a réellement plombé l’ambiance ? A moins que ce soit un signe que le concept s’use ? :s

  2. @Yasin j’ai pensé à l’idée du concept qui s’use, mais ca ne tient pas la route. Des nouveautés en pub, il y en aura toujours, ici ou ailleurs. Les facteurs sont multiples, à mon avis:
    1. La programmation beaucoup trop lourde (changement climatique, combat contre la pédophilie, la violence intra familiale, etc),
    2. certaines pubs qui manquaient, selon moi – Lééééo, Lééééo – je ne l’ai pas vue !
    3.Une animation terriblement mauvaise 🙁
    4. peut etre un business plan qui ne permet pas/plus la diffusion de certaines pub (mais la, je m’avance peut être).

  3. J’ai eu la même mauvaise expérience il y a 2 ou 3 ans. J’y avais été avec 2 camarades de jeux. Et j’ai été tout aussi déçu (je développe même pas, notre expérience fut mot pour mot la même que celle décrite dans ce billet). Ça faisait des années qu’on se disait qu’on allait faire cette fameuse soirée des publivores. He bien ce fut la seule et unique fois.

  4. J’y étais allé une année où Sandra Kim était venue chanter sa theme song (ça se passait au Heysel) et c’était très sympa. J’voulais récidiver cette année. Finalement pas de regret.

  5. Y a quinze ans (à Liège encore), j’ai adoré. Il y a cinq ans (à Lille), j’ai trouvé ça moyen.
    Il semble clairement que ça ne s’améliore pas.
    Ceci dit, le fait de voir maintenant toutes ces pubs sur YouTube doit pas aider au côté découverte du concept.

  6. Moi aussi expérience malheureuse y’a quelques années avec des potes dont 2 se sont… endormies (uè carrément) ! Seul bon souvenir de cette fois-là: ma Chupa Chups gonflable géante rose que j’ai toujours 😉

    Par contre j’ai l’impression d’en avoir vécue une bien sympa de Nuit à Forest National, mais je suis plus sûre du tout… Me souviens juste de passages de Leeeeeeo, Leeeeo (pcq oui y’en avait eu plusieurs, ça avait qd même fait monter l’ambiance)

    En tout cas moi aussi j’ai l’impression que YouTube et autres sites axés « humour » font pas mal pour la désaffection du public, et ptet aussi le bouche à oreilles (ou les commentaires sur des blogs, comme on est en train de faire ;)) sur la mauvaise ambiance d’année en année…

  7. Je n’ai pas trouvé l’organisation ou le « contenu » fort différent des autres années. Les messages à caractère social, écologiques ou autres causes humanitaires ont toujours été au menu (du moins depuis les 5 dernières années où j’étais présent) et ont toujours déclenché pas mal de réactions dans la salle. Peut-être que l’ambiance morose qui règne de manière globale s’est faite ressentir aussi cette nuit-là ! Et Monsieur Boursicot aurait certes pu en prendre compte dans sa programmation…

Laisser un commentaire