BIFFF 2008, clap 10!

J’ai bien récupéré de ma soirée de samedi, elle fut riche en émotion en tout cas!
Tout d’abord le film en compétition pour le jury européen. Frontière(s) de Xavier Gans retrace le parcours de 5 jeunes banlieusards parisiens, qui doivent tentent de s’échapper hors de la ville. Paris est alors à feu et à sang. Des émeutes partout, des bagnoles en feu, des flics qui tirent dans tous les sens. Bref. Ca va pas. D’ailleurs l’un d’entre eux meurt à l’hôpital, suite à une fusillade.
Pour se partager le butin (sorti d’un braquage quelconque), direction, le Nord. La frontière. Séparé en deux voitures, les 2 premiers s’arrêtent dans un motel. C’est le début du cauchemar…

Ce film trace le portrait très caricaturé d’une veille famille nazie repliée dans sa fermette, et pratiquant des rites cannibalesques à en dégouter plus d’un.
Les tortures sont saisissantes et le sentiment de mal-être persiste au fur et à mesure de l’histoire. On pourrait presque s’imaginer l’odeur ambiante… Etonisch, nein?
Pas de rebondissements exagérés (ou alors prévisibles), il s’agit néanmoins de s’accrocher lorsqu’on découvre les caves…
Je n’en dis pas plus, ce film est à voir. Absolument. Enfants s’abstenir. Je déconseille quiconque de se balader dans le coin, il y a un Samuel le Bihan (le puant, pour certains biffeurs dans la salle;-), qui fait très peur…Quant à Estelle Lefebure (Halliday), son épisode de charme est marrant, mais elle devrait s’abstenir de tirer (des balles).

Après être passé à l’annif d’Emilie, je suis retourné au Bal des Vampiiires par la suite, pour une nuit fantastique…jusque tard dans la nuit 😉
Dimanche peu productif, et retour à la réalité lundi matin…
Mais qu’est ce que c’était bien!

Laisser un commentaire