La langue Eyak s’éteint

Je me fais rare ces derniers temps, c’est que l’Australie, ca se prépare!
Je relaye entre-temps une information de ICRA international

L’eyak, un dialecte parmi la vingtaine utilisée par les Indiens d’Alaska, s’est éteint avec son dernier locuteur, une femme de 89 ans.
Marie Smith Jones, activiste des droits des indigènes, est morte paisiblement dans son sommeil lundi à son domicile, selon le journal Anchorage Daily News.

Elle représentait “un exemple frappant du problème de l’extinction massive des langues”, a affirmé au journal un linguiste du Centre des langues indigènes d’Alaska, Michael Krauss.

Elle comprenait, comme seul quelqu’un dans sa position le pouvait, ce que signifiait être le dernier de son genre. Et elle était vraiment seule, en tant que dernière locutrice de l’eyak”, a-t-il ajouté.

Selon M. Krauss, cette disparition d’une langue indigène en Alaska “est une première, mais pas une dernière, étant donné la vitesse à laquelle vont les choses”

Plus d’infos sur ICRA International.

Laisser un commentaire