Si vous ne connaissez pas la Cendrillon Serbe, je vous la présente!

Et oui, elle existe, cette cendrillon-là. Et ce n’est pas moi qui l’ai inventée. Elle a à peine 19 ans, elle se fait un nom depuis quelques mois sur les courts du monde entier, elle s’appelle tout simplement Anna Ivanovic.
Pourquoi Cendrillon?
Selon le journal suisse « Le Temps« , Anna aurait suivi un destin particulier suite à sa rencontre avec un homme d’affaire israélien. Agée d’à peine 14 ans, elle décide de le suivre en Suisse pour parfaire son profil tennistique. Pari déjà réussi pour cette nouvelle graine de championne, qui a littéralement soufflé la numéro 2 mondiale Maria Sharapova, hier. Le premier set était un peu disputé, le 2e, on ne l’a même pas vu passé. Un vent nouveau apparait tout doucement à Roland Garros. Les jeunes remplacent… les moins jeunes.
Demain, la finale.
Sur le court central demain, dès 14h, il risque d’y avoir de l’émoi. Justine Henin (fini le Hardenne partout, c’est plus court, et c’est mieux ainsi!) va défendre son titre face à la belle Anna Ivanovic. Il faut avouer que tout, absolument tout, sépare ces deux filles. La Belge va tenter de remporter pour la 4e fois le titre (la 3e fois d’affilée !!), tandis que nous assisterons à la première finale de Grand Chelem de la Serbe.
Justine est régulière et attaque d’entrée de jeu. Elle force et impose son style à qui veut l’entendre. Résultat, elle se met en confiance très rapidement et déstabilise son adversaire en une fraction de seconde. Avec bien entendu, ce merveilleux coup droit loué par John Mc Enroe lui même..
Anna, quant à elle, joue plus sur la finesse. Elle accélère régulièrement, et change en permanence son style de jeu. C’est très déconcertant, et cela prouve également qu’elle se sent à l’aise sur terre battue.
Mon pronostic?
Justine (aaah, si Kim était encore là….), pour nos couleurs..!
Question beauté, j’aurai une facheuse tendance à regarder l’ex-yougoslave… on se demande bien pourquoi… 😉

Laisser un commentaire